6 réponses

  1. Sky99
    Sky99 à | | Écrire une réponse

    Bonjour,
    Pour le remplacement de la courroie par une vis, je comprends l’idée, mais en contrepartie, les tiges filetées sont lentes, non?
    l’intérêt de la courroie c’est qu’on peut avoir une bonne précision et une grande vitesse, alors qu’en tige filetée, on à une très grande précision mais faible vitesse.
    Je vois mal comment vous atteindrez des vitesses de 100mm/s avec ce type de techniques?

    Pour votre Z, il y a une autre solution, utilisée par exemple par Lulzbot, avec un palpeur métallique, qui vient toucher les quatre coins métalliques de l’imprimante (et il me semble que sur le dernier modèle, c’est carrément la buse d’impression qui sert de contacteur, ainsi on a exactement la distance buse-plateau, et ils ont rajouté un système de brosse pour éviter que des dépôts de plastique ne faussent le contact), fermant un circuit basse tension.
    Si le plateau est métallique, encore mieux, car on peu aller plus loin et ne pas se limiter à 4 points : le firmware marlin supporte N points, et donc une matrice permettant de prendre en compte les variations du plateau (souvent les surfaces d’impressions ne sont pas réellement planes, c’est la raison pour laquelle j’utilise un plateau en aluminium usiné. Mais même là, je note une très légère variation dans un coin, je vais donc justement passer à cet algorithme plus avancé.

  2. Sky99
    Sky99 à | | Écrire une réponse

    A voir pour l’alu, car sur ma Simple Metal, j’ai un plateau en alu usiné très épais, et pourtant j’imprime vite, j’ai déjà fait du 80mm/s sans soucis. Bien sur c’est pas aussi beau qu’à 60 ou 40 🙂
    Pour le déplacements je suis à 100mm/s, le nema 17 avec une timing belt GT2 tient le coup 🙂
    En terme de diffusion thermique, l’alu est mieux aussi, sans compter qu’il n’y a aucun risque de casse, contrairement au verre, ou ça peut arriver, au refroidissement de la pièce, les tensions exercées par le matériau qui se contracte peuvent casser la vitre.
    Sinon j’ai investi dans une plaque PrintinZ zebraskin, flexible, à placer sur son plateau (compatible avec les capteurs capacitatifs), je ne l’ai pas encore testée, mais sur le net les gens semblent apprécier. A priori, ça devrait être aussi plat que le matériau dessous.

    Pour la vis, je ne connais pas bien toutes les différences, sur la photo ça ressemblait à ce qu’on a sur l’axe Z des imprimantes. j’ai compris que c’est différent, mais je ne comprends pas bien en quoi.
    Peut être que ça peut valoir le coup de l’expliquer, car je pense être un utilisateur plutôt avancé, et je ne vois pas bien, donc pour un débutant ça fera probablement encore moins de sens 🙂

    EN tous cas, j’ai hate de voir le résultat, car ça semble intéressant et prometteur.

    Au passage, si vous partez sur l’imprimante 3D ultime, je vous conseille de regarder une champbre d’impression chauffée. Puisque vous faites déjà une chambre d’impression fermée, il faudrait voir si cet aspect ne peut pas vous intéresser.

    En effet, le lit chauffant fait de belles choses, mais il ne suffit pas pour tout. même avec un lit chauffant on a du warping. Avec une chambre chauffée (moins que le lit bien sur), on peut théoriquement supprimer le warping.
    En effet, celui ci vient du fait que la pièce, en se refroidissant, se contracte, et que le refroidissement est inégal (plus rapide sur les bords, etc).
    Avec une chambre chauffée, on peut maintenir une température par exemple de 60°C qui maintient l’ensemble à une température ou le solide reste encore un peu mou, du coup il ne se rétracte pas. Ainsi quand l’impression est finie, on laisse le tout se refroidir, et logiquement, si le refroidissement est uniforme (on peut le faire progressivement d’ailleurs) les forces devraient s’annuler.
    Bien sur certaines formes de pièces sont déséquilibrées dans ce sens, et pourront toujours warper.

    Mais d’après ce que j’ai vu, c’est la technique utilisée par toutes les imprimantes très haut de gamme/pro pour avoir des qualités d’impression maximales.

    Après parfois, l’enclosure seule suffit, puisque le dégagement thermique du lit et de la tête restent dans un volume fermé. Ils parlent de passively heated build chamber, ou actively si il y a un chauffage.
    Pour ma part, sur ma prochaine imprimante, je vais essayer cet aspect.

    Pour les matériaux difficiles comme le polycarbonate, je pense que ce sera utile.

    Dernier point ceci dit : plutot que l’ABS il y a le tech-G de taulman, ou le nylon alloy 910 qui présentent des caractéristiques comparables ou supérieures, sans le warping (en tous cas plus faible d’après ce que j’en ai vu).
    Un reviewer disait que le tech-G remplaçait à son sens totalement l’ABS, qu’il supplentait à tout point de vue, en étant facile à imprimer. Le alloy 910 reste facile à imprimer, mais en étant plus rigide avec un module PSI très élevé l’un des plus haut que j’ai vus pour du plastique imprimable).
    j’attends mes rouleaux de ces matériaux, je ferai des essais quand la douane aura compris ce que c’est et qu’il laisseront sortir les bobines 🙂

    J’ai essayé divers nylons et en effet ceux ci présentent des caractéristiques intéressantes, et certains sont pratiquement incassables. attention toutefois, certains requièrent une tête all metal pouvant monter à 270-275 (comme le polycarbonate en fait), mais ce n’est pas le cas du 910 et du tech-g.

  3. Sky99
    Sky99 à | | Écrire une réponse

    PS : désolé, je fais des gros pâtés de texte ^^

  4. Gloup
    Gloup à | | Écrire une réponse

    Pour compléter la réponse de zoubiz sur les vis.
    De mémoire, la poulie sur une prusa est une 20 dents et à un diamètre primitif de 12.73mm. Ce qui fait donc pour 1 tour moteur, le plateau avance de 39.97mm
    Une vis M6 à un pas de 1mm, donc un tour moteur avance le chariot de 1mm.
    C’est la où la vis mère est intéressante avec son grand pas, puisque sur les notre, 1 tour moteur avance le chariot de 45mm. Donc quasiment pareil que la courroie, mais avec la précision améliorée.

    Pour le chauffage de l’enceinte, effectivement on verra avec les tests, mais j’ai toujours la possibilité de rajouter une résistance qui sert à chauffer les coffrets électriques. C’est assez puissant pour notre volume.

    Sinon, merci pour vos commentaires qui sont très intéressant et qui m’ont également fait découvrir des nouveaux produits.

Laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir !!

%d blogueurs aiment cette page :